Ça chauffe les couilles

Mon esclave ce jour de la st valentin se retrouve attaché nu sur mon lit, il est cagoulé, les tétons pincés et étirés, il est bâillonné et ses couilles sont tendues par un bondage. Un cockring placé à la base de sa queue histoire qu’il reste en érection, mais ce qui va le faire triquer ceux sont les coups qu’il va prendre sur ses boules.

J’aime enduire les couilles de mon esclave de dentifrice ou de baume chauffant, cela accentue l’impacte de mes coups sur celles-ci. Et ainsi accentue ses gémissements, la séance va durée longtemps, sa bite va se tendre sous la douleur, ses tétons de slave lui feront encore mal plusieurs jours après cette séance.

Le plan du 14 février 2018 comporte 5 parties : « Ça chauffe les couilles » , « Coups de poings dans les boules » , « La bite sous cage de chasteté » , « La bite au fond de la gorge » et « Gros gode dans le cul » …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.